L'actu iSommelier Fonds Noir

Published on décembre 19th, 2015 | by leNombriliste

1

iSommelier, une révolution pour le service du vin ?

N’avez vous jamais vécu cette situation ? Vous êtes au restaurant avec des amis, on vous confie le choix du vin car vous êtes « le spécialiste », et en jetant un rapide coup d’oeil à la carte, vous vous rendez vite compte que tout cela est bien jeune, et sera assurément serré et tannique quand la bouteille arrivera sur table. Car certains vins ont besoin d’oxygène pour s’exprimer, pour révéler leurs arômes et affiner leurs tannins, c’est à dire adoucir la sensation d’astringence qu’on peut parfois ressentir. C’est par exemple le cas avec des vins jeunes (95% de ceux qu’on trouve en restaurant) ou à tendance réductrice.

Et à l’inverse des cuisiniers, équipés depuis bien longtemps en matériel de tous genres, les sommeliers sont plutôt démunis. Hormis leur tire-bouchon et les traditionnelles carafes en verre qui exigent d’avoir du temps (en général au moins 2h pour que le travail soit bien fait), ils n’ont aucun outil pour vous « préparer » les vins, comme le fait le cuisinier avec vos plats (sauf si vous êtes un maniaque du carpaccio brut).

5_iSommelier_Situation_2

 iSommelier, une minute = une heure

C’est là qu’intervient iSommelier, qui a nécessité 4 ans de recherche et de mise au point, et qui permet d’aérer les vins à partir d’oxygène purifié en un laps de temps record, puisqu’une heure de carafage traditionnel correspond à une minute dans iSommelier.

Concrètement comment ça marche ? Une série de 3 filtres permet à la machine de filtrer l’air en supprimant les poussières, l’humidité, les impuretés, l’azote et le CO2, pour ne garder que de l’oxygène purifié, qui est ensuite diffusé au vin depuis la base de la carafe qui a été conçu pour ne pas brusquer le breuvage, grâce à une architecture en tube.

Capture d’écran 2015-12-19 à 08.40.14

Capture d’écran 2015-12-19 à 08.40.26

« La plus grande innovation des 25 dernières années »

Selon le célèbre journaliste Michel Bettane, qui a remis le « Trophée de l’Innovation » à iFAVINE (la société qui a inventé iSommelier), cette invention serait « la plus grande innovation des 25 dernières années dans le monde du vin ».

En effet, et à plus d’un titre, cela pourrait considérablement changer le service du vin, et surtout les attentes des consommateurs, dont l’immense majorité se contente actuellement presque toujours des vins qu’on lui sert, hormis le célèbre vin bouchonné qui seul peut être montré du doigt face un sommelier sûr de lui.

trophee_innovation_2015_iSommelier_1200x900

Exemple, pas plus tard qu’hier soir, dégusté ce superbe vin de Castillon (la belle voisine de Saint-Émilion), qui aurait mérité une bonne heure d’aération, pour exprimer tous ses arômes sans devoir attendre le dernier verre.

ROC 2011, Castillon Côtes de Bordeaux Eric Prisette

ROC 2011, Castillon Côtes de Bordeaux Eric Prisette

 

Je précise que la société iFAVINE est un des clients de mon entreprise, ce qui vous suggèrera 2 grilles de lectures :

  • je connais le produit pour l’avoir testé un grand nombre de fois auprès de professionnels bien plus aguerris que moi, et je peux vous assurer que ses performances sont impressionnantes.
  • ma bonne foi a été mise à mal : mais ce serait mal me connaître.

 

Tags: , , , , , , , , , ,


About the Author

Créateur et contributeur sur Le Bouchon. L'idée ? Prendre du plaisir et découvrir le monde du vin.



One Response to iSommelier, une révolution pour le service du vin ?

  1. Pingback: Faut-il carafer ou décanter son vin ? La réponse en infographie | Le Bouchon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑

UA-20963718-3