#LOL Saint-Amour

Published on février 14th, 2013 | by leNombriliste

0

Spécial Saint-Valentin : les feux de l’Amour d’un vin

On croit à tort que la vie sentimentale d’un vin se résume à quelques pas de valse dans un palais autrichien. Or en ce jour béni par Cupidon, l’histoire du petit Seminet (ndlr : personnage fictif censé illustrer la difficulté d’un vin à trouver l’amour, sic) rappelle à quel point le vin est humain. #IlEtaitUneFois

LA JEUNESSE DE SEMINET

Lorsque leur fils vint au monde dans le coeur de la parcelle, Sémillon et Cabernet sentirent très vite que son destin serait grandiose. Qu’il quitterait ces mornes plaines d’argiles pour voler vers d’autres cieux.

I Love Wine! by Hans Kruse (hanskrusephotography)) on 500px.com
D’AMOURS DE JEUNESSE …

A l’adolescence, Seminet s’amourache éperdument d’un Saint-Estèphe, au moment même où le tout nouveau marquis de Segur ajoute son nom à celui de Calon.

Un gentleman déjà propriétaire qui déclare sa flamme à Seminet : « Je fais du vin à Lafite et à Latour, mais mon cœur est à Calon. » Sans couteau pour graver son amour sur un tronc d’arbre, il choisit plutôt de l’apposer sur son étiquette. A jamais.

Devant tant d’Amour, Seminet (qui est dans la force de l’âge) se sent pousser des ailes. Un soir d’hiver, son désir de découverte allié à ses hormones tanniques le poussent à l’irréparable :

Bordeaux la distinguée ne s’en remettra pas, et le congédie sans ambages.

… EN DÉBOIRES

C’est donc tout naturellement qu’il tente d’oublier sa peine dans les (wonder)bras de Grololo (un IGP du Val de Loire),  et dans ceux d’une Cougar amatrice de gamays bien faits. Mais ceci ne dure qu’un temps.

Grololo-ffdd4CMJN de base

Seminet se sait romantique, et goûte peu cette vie d’épicurien. Il déménage en Champagne avec la ferme intention de construire quelques chose.

DE LA CHAMPAGNE AU SAINT-AMOUR

A peine installé, Seminet fait la connaissance de Brimoncourt, qui, en parfait Danddy, l’initie aux codes champenois. Il troque ses pattes d’eph pour un costume pied de poule et son vélo pour un 4×4 à même de parader circuler dans les terres humides de l’hiver champenois.

Hasard du calendrier, et caprices du Destin obligent, c’est un jour de Saint Valentin qu’il trouve l’Amour (de Deutz).

Sa voix cristalline et son éclat unique décident Seminet à tout plaquer pour aller vivre avec sa douce dans un endroit digne de leurs sentiments : le Saint-Amour.

Et vous vous en doutez, selon la phrase con/sacrée : ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants.

 

Crédits photos :

 


About the Author

Créateur et contributeur sur Le Bouchon. L'idée ? Prendre du plaisir et découvrir le monde du vin.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑

UA-20963718-3